REPORTAGES – Page 4

Category: REPORTAGES

choucroute Goetz

Gérard Goetz et le paysage gastronomique de l’Alsace

« Chez Julien » l’Alsace est une fête permanente. Les Goetz sont de bons vivants et la table leur ressemble ».
Gérard Goetz, a fait de « Chez Julien », au départ simple routier créé par son père à Fouday, un hôtel, un spa et un restaurant, symbole de la gastronomie alsacienne

habits de lumière sur l'avenue deChampagne ©Ville d'Epernay 2018

20e édition des Habits de Lumière à Epernay

Les 13, 14 et 15 décembre prochain, l’Avenue de Champagne s’illuminera pour la 20e édition d’Habits de Lumière à Epernay. Tout sera réuni pendant trois jours hauts en couleur dans ce lieu mythique pour incarner la fête des bulles et l’accord des saveurs.

©DR

PORTUGAL (I): « It’s always Porto Time »

Une halte furtive, un court séjour, un week-end prolongé… C’est la chance de Porto, capitale de la Région Nord Portugal, de pouvoir offrir une gourmande pause automnale, dépaysante, riche de découvertes. On est assuré que l’ennui ne sera pas du voyage.

©C.Duteil/laradiodugout.fr

Les accords réussis et inédits saké/fruits de mer

Chez « Huguette », les restaurant bistrot de fuits de mer, rue de Seine à Paris nous avons « osé l’inattendu » en découvrant et en testant le 30 octobre avec la complicité de JFOODO (Le Japon Food Product Overseas Promotion Center) les accords mer/saké à travers un menu « Inspiration Saké » alléchant et varié.

© Interbev

OH ! Du chevreau !

La viande de chevreau a tout pour plaire. Agréable à cuisiner, elle est tendre, peu grasse, se prête à des recettes créatives, permet des accords culinaires larges et variés. Elle n’est cependant pas assez consommée en France, parfois même boudée par méconnaissance.

Mezzi paccheri alla carbonara ©EATALY PARIS MARAIS

Viva pasta « Al Dente »!

Le Festival « Al Dente » bat son plein en Italie et à Paris. L’occasion chez soi de s’assurer que l’on sait donner aux pâtes ses lettres de noblesse, d’aller en déguster chez les 6 chefs italiens parisiens qui participent à l’opération, et de réfléchir à la façon dont on sera amené à les manger dans les 30 ans à venir.