La Grande Épicerie lève le rideau

A la « Grande Épicerie » de la rue de Sèvres, rive gauche à Paris, on trouve le pire et le meilleur. Le pire étant de payer trois fois plus cher qu’à Auchan, exactement le même sachet de poudre d’amandes, au moment de l’épiphanie.
Gageons que le meilleur seulement prévaudra dans les rayons de sa petite sœur, installée désormais rive droite, au 80 rue de Passy dans le XVIème, comme son inauguration très festive le laisse présager……

La Grande Epicerie de Paris - Passy -1500

une épicerie à faire tourner les têtes ©Romain Mayoussier

Ce supermarché haut de gamme, que l’on doit au groupe LVMH remplace Franck & Fils.

Le lieu 1000 fois plus joli et sexy comprend 2 800 m2 répartis sur quatre niveaux, et une façade extérieure végétalisée. Voici quelques exemples de son organisation.

Ambiance fruits ©Romain Mayoussier

Ambiance fruits ©Romain Mayoussier

Au rez-de-chaussée, les fruits et légumes. Oups, des litchis à 40 euros le kg en provenance de France (?). La poissonnerie surtout, « collée au mur », force l’admiration : le poissonnier se trouve du même côté de l’étal que ses clients pour mieux les conseiller. On y achètera des huîtres de Normandie à « mourir » ! Et la boucherie qui propose de la viande de Galice Txogitxu, dont beaucoup estiment quelle est la plus tendre et la plus savoureuse des viandes rouges au monde.

Jean-François Piège 1500

Jean-François Piège. Est-il venu faire son marché? © Romain Mayoussier

Sous les voûtes en brique du sous-sol, le fameux jambon Patanegra bellota-belotta, un excellent brebis à la truffe, et plus de 1500 bouteilles en stock.

Ambiance épicerie © Romain Mayoussier

Ambiance épicerie © Romain Mayoussier

On reprend l’escalator pour le premier étage, dédié à l’épicerie à proprement parler avec le rayon confitures, 350 références, les tablettes de chocolat, 350 également et une « chipsothèque » ! On nous annonce 100 marques de chips venues du monde entier.

Ambiance 3

© Romain Mayoussier

Des entreprises du patrimoine vivant ont été sollicitées pour la décoration très réussie et l’on retrouve des décors traditionnels, comme d’immenses fresques figuratives en mosaïques, créations de l’artiste Mathilde Jonquière.

Beatriz Gonzalez (chef du restaurant Le Rive Droite) 1200

Beatriz Gonzalez (chef du restaurant Le Rive Droite) ©Romain Mayoussier

Et puis, il faudra aller occuper l’une des places du restaurant de Beatriz Gonzales, au dernier étage, ouvert également les jeudis, vendredis et samedis soir. Beatriz est déjà le chef talentueux des restaurants Neva et Coretta à Paris.

Isabelle Monrozier/ novembre 2017/laradiodugout.fr

La Grande Epicerie. Métro la Muette. 80 rue de Passy. Lundi au samedi de 8 h 30 à 21 H.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *