CHARLES Emmanuel – lauréat du concours « Olivier Roellinger pour la préservation des ressources de la mer

CHARLES Emmanuel – lauréat du concours « Olivier Roellinger pour la préservation des ressources de la mer

emmanuel-charles-labutte (1)

Emmanuel Charles . La Butte

Emmanuel Charles,Emmanuel Charles, 29 ans, exerce au sein de la brigade de Nicolas Conraux depuis 2013. Il a auparavant fait ses classes auprès du chef doublement étoilé Patrick Jeffroy à Carantec et au sein du Domaine de la Rochevilaine, 1 étoile, dans le Morbihan. Il a obtenu la 1ère place lors de la 5e édition du concours « Olivier Roellinger pour la préservation des ressources de la mer ». Le jeune chef a reçu son prix ce mercredi 8 juin 2016 au siège de l’Unesco à Paris, en présence d’Olivier Roellinger. Cette récompense prestigieuse salue la créativité de ses recettes autour du Tacaud de ligne des côtes françai

Inscrit au concours dans la catégorie « Professionnels de moins de 35 ans », Emmanuel* a su séduire à chaque étape du concours et notamment lors des épreuves pratiques qui se sont déroulées le 19 avril dernier à l’école Ferrandi de Paris. En mettant en valeur le Tacaud de ligne, un poisson encore peu connu qui se pêche sur les côtes françaises et dont le stock n’est pas menacé, Emmanuel a proposé deux recettes créatives et responsables qui lui ont permis d’être lauréat parmi les finalistes européens du concours.

Une récompense qui fait la fierté de l’établissement familial La Butte à Plouider dans le Finistère et de ses propriétaires Solène et Nicolas Conraux qui ont su lui faire confiance et l’ont soutenu tout au long du concours : « C’est une grande fierté pour nous d’avoir à nos côtés comme second de cuisine, une personnalité comme Emmanuel qui a su faire preuve d’une grande créativité lors d’un concours qui nous tient particulièrement à cœur. Avec un établissement situé sur la Côte des légendes, face à la baie de Goulven, la préservation des ressources de la mer est un sujet de société qui nous concerne tout particulièrement. S’attacher à la préservation des espèces est pour notre établissement une évidence au quotidien. Nous souhaitons être acteur de cette prise de conscience. Nous félicitons donc chaleureusement Emmanuel pour son engagement récompensé aujourd’hui par cette distinction

À propos du concours Olivier Roellinger pour la préservation des ressources de la mer Co-fondé par SeaWeb Europe et Ferrandi-Paris, en partenariat avec le Lycée Hôtelier de Dinard et l’association Relais et Châteaux, le concours Olivier Roellinger vise à sensibiliser les futures générations de chefs et les jeunes professionnels de la restauration à la fragilité des ressources halieutiques et au rôle qu’ils peuvent jouer au sein de la filière. Il s’adresse aux élèves ou apprentis ayant moins de 25 ans et suivant une formation dans un centre de formation hôtelier ainsi qu’aux professionnels de moins de 35 ans. Il propose aux candidats d’allier leurs talents et leur créativité à leur intérêt pour la préservation des ressources halieutiques. Pour sa 5e édition, le concours a confirmé sa dimension exceptionnelle en s’ouvrant à l’Europe.

La Butte : une étape incontournable dans le Finistère
Créée en 1952, La Butte fait partie de l’histoire de Plouider et de la Côte des Légendes. Solène et Nicolas Conraux ont repris les rênes de la Maison familiale et ont su lui donner un nouveau souffle en faisant de La Butte une étape incontournable dans le Finistère. L’établissement **** offre une vue imprenable sur la baie de Goulven, dispose d’un restaurant gastronomique proposant une carte à forte identité régionale (1* au guide Michelin© 2014), de chambres contemporaines et confortables aux tonalités douces et chaleureuses, et d’un spa reposant et relaxant aujourd’hui récompensé par le label Spas de France. En complément du restaurant gastronomique, Le Comptoir de La Butte se présente comme une offre originale et complémentaire, entre épicerie fine et lieu de restauration, ouvert 7 jours/7. L’idée est de mettre en avant les produits et les producteurs.

 

laradiodugout.fr/ juin 2016