Les nouvelles d’infosvin – 10 mai 2019

Fête des vins de Moselle

fête vins moselle

 

La fête se tiendra le 12 mai dans les ruelles de Sierck-les-Bains. Le village, situé au pied du Château des Ducs de Lorraine, à la frontière allemande et luxembourgeoise, et à quelques kilomètres seulement du Château de Malbrouck à Manderen, accueillera cette année 16 vignerons de l’AOC Moselle et une vingtaine de producteurs dont les produits sont estampillés « Qualité MOSL ».
Comme l’a rappelé Norbert Molozay, président du syndicat des viticulteurs de Moselle, lui-même vigneron au Château de Vaux, lors de la conférence de presse qui s’est tenue aujourd’hui, « le millésime 2018 est le millésime du siècle ! » Une raison de plus donc de venir flâner dans les ruelles et de rencontrer les vignerons qui sauront faire partager autant leur savoir-faire que leur passion du vin.
Plus d’infos sur www.moselle.fr

 

 

Domaine de la Citadelle

Lové au cœur du Luberon, le Domaine de La Citadelle est converti en bio depuis 2016. Pour l’été, il propose deux vins aux personnalités distinctes.
les ultimes rougesLes Ultimes rouge 2016 : quand Syrah et Cabernet Sauvignon s’allient pour l’excellence.
Imaginé par Yves Rousset-Rouard, voici le premier millésime des Ultimes, avec un assemblage rare en Provence, qui offre à la fois du fruit sur la jeunesse et un formidable potentiel de vieillissement.
Cette cuvée présente une belle robe rouge rubis aux reflets violines éclatants. Le nez exprime intensément le pain grillé, la violette et les fruits noirs. Tanins intenses et mûrs, volume et longueur accompagnent la belle suavité de la finale.
Xavier Thuizat, Chef Sommelier de La cave de l’Ecrin du Crillon, le propose avec un canard de Challans rôti en cocotte, navets caramélisés et estragon.
Il sera tout aussi idéal sur des côtelettes d’agneau et tomates à la provençale voire, en attendant quelques années et le retour de la saison, des plats à base de truffe.
42€ TTC chez les cavistes

les artèmes rosésLes Artèmes 2018 : rosé de caractère
Alliance du Mourvèdre et du Grenache, ce rosé sera idéal de l’apéritif au dessert.
Belle complexité pour ce rosé au nez intense de petits fruits rouges, d’agrumes, rehaussé de notes florales. Une belle fraîcheur en finale pour un équilibre parfait.
En apéritif avec un feuilleté au chorizo ou des tapas, il s’alliera parfaitement à tout un repas estival notamment avec des grillades.
Xavier Thuizat le propose en dessert avec des fraises ciflorette, litchi et rose espérance.
12€ TTC chez les cavistes

oenotourisme

Destination oenotouristique
Après une vie consacrée au cinéma et au théâtre, Yves Rousset-Rouard crée le Domaine de la Citadelle en 1990.
Le vignoble, composé de 4 grands terroirs est l’un des terroirs les plus tardifs du Rhône méridionale.
Le Domaine propose aussi des activités oenotouristiques :
1993 : création du premier Musée du Tire-Bouchon avec 1200 pièces de collection.
2018 : ouverture au public du jardin botanique,composé de plantes médicinales, aromatiques, sauvages comestibles, magiques ainsi que d’une truffière. Le tout avec une vue imprenable sur Ménerbes et la région.
www.domaine-citadelle.com

 

Vignes Toquées 11 ème édition

vignes toquéesLe spot : départ au Château de l’Ermitage à Saint-Gilles (30)
Le concept : la célèbre balade gastronomique organisée par l’appellation Costières de Nîmes revient pour sa 11e édition. Cette année, l’appellation confie à Damien Sanchez, chef étoilé du restaurant SKAB à Nîmes le soin de réjouir les papilles des 3000 participants attendus.
Pourquoi on y va ? : Pour déguster les 40 vins proposés au cours des 6 étapes dans les vignes et profiter pendant la balade des points de vue sur la ville de Nîmes, les étangs du Scamandre et la chaîne des Alpilles.
Infos et inscriptions : 62 € par personne, 59 € pour les groupes à partir de 12 personnes ou pour les moins de 26 ans. Dernières places restantes : inscriptions en ligne sur www.tourismegard.com

Nouvelle directrice à l’interprofession des Vins du Jura

L’interprofession des vins du Jura, le CIVJ, annonce le départ de son actuel directeur, Baudoin de Chassey, à la fin de ce mois d’avril 2019. Il est remplacé par Fanny Delay, qui a pris ses fonctions le 10 avril.
Avant cela, la nouvelle responsable était à la tête de sa propre agence de conseil en marketing du vin et oenotourisme. Dans le cadre de cette précédente activité, elle avait en outre travaillé pour le compte du CIVJ.
Par le passé, Fanny Delay a également opéré comme commerciale au sein du domaine familial Richard Delay, dans le Jura. Elle est par ailleurs titulaire d’un master de commerce international des vins et spiritueux (BSB) et auteure d’une thèse sur « l’avenir des vins du Jura ».
La directrice a été accueillie de façon « officielle » lors de l’Assemblée générale du CIVJ de ce jeudi 25 avril 2019, à Arbois. Ce dernier est actuellement présidé par Franck Vichet.
Source: www.vitisphere.com

Mondial de la Bière Paris

mondial de la bièrePour sa 3e édition à Paris, les 17, 18, 19 mai 2019 à Paris, le Mondial de la Bière invite le meilleur de la bière artisanale. Ses dizaines de Beer Corners et sa scène Beer Live permettent aux brasseurs de venir présenter et faire goûter leurs brassins. Des centaines d’histoires à partager !
WORLD BEER
La craft, c’est tout un monde. Et ça tombe bien : le monde vient au Mondial de la Bière pour raconter ses histoires. Comme la success story des Écossais de Brewdog, partis de rien en 2007 et dont la Punk IPA inonde désormais l’Europe. Mais les Américains de Founders, les Anglais de Thornbridge, les Espagnols de Nomada, les Suédois d’Omnipollo, les Écossais de Tempest, les Islandais d’Einstök ne sont pas en reste. Les beer geeks se les arrachent ! Et puisque la craft est un mouvement perpétuel, les petits derniers de Põhjala, brasserie estonienne, pourraient bien créer l’émeute surle stand de Saveur Bière.
BEER GENERATIONS
En France, les générations se contemplent… et le Mondial offre une place à tous. Les jeunes Bretons de la Dilettante misent sur leurs bières artisanales biologiques, « goûtues et récréatives ». Le Val de Loire bouillonne de nouveautés : les microbrasseries de Tours, Heima, la Brasserie de la Rodaie et la Brasserie Sommier débarquent à Paris avec leur fraîcheur. Sous le regard bienveillant des « anciens » de la Pigeonnelle, de Sulauze, installée dans un domaine viticole de 300 ans, de la cinquième génération aux rênes des bières Jenlain et des… 400 ans d’histoire de la Brasserie Météor. De quoi raconter sur la scène du Beer Live, sans conflit de générations.
Y OU ROCK !
En 2019, le Mondial de la Bière a l’oreille musicale avec sa scène pop/rap/electro en partenariat avec Ninkasi Musik Lab. Cela va comme une mousse aux Franciliens de Distrikt et de leur « Naive new beer » en collaboration avec le groupe Naive New Beaters. Ça matche aussi avec la Brasserie Mira dont les studios musicaux accueillent ce qui se fait de mieux sur le Bassin d’Arcachon. Quant à la jeune Petrol Brewing Company, elle concilie trois passions : vieux moteurs, cold wave et pression. La bière, la musique, la vie !
Informations pratiques
Parc Floral de Paris -Route de la Pyramide -75012

Nouveau visage à l’Union des Côtes de Bordeaux

LANNOYE Françoise Union des Côtes de BordeauxAprès 5 ans de bons et loyaux services, Stéphane Héraud cède sa place deprésident des Côtes de Bordeaux à Françoise Lannoye, élue à l’unanimité par les membres du bureau. Son objectifà la tête d’une ODG de 5 appellations ? Insuffler un vent de nouveautés dans le paysage bordelais.
Une femme de caractère
Originaire d’une famille d’agriculteurs du Nord, Françoise Lannoye retourne à ses racines, le travail de la terre, et devient vigneronne en 2001. Elle rachète le Château Moulin de Clotte sur la commune de Salles-de-Castillon, une propriété de 8 hectaresen Castillon Côtes de Bordeaux. C’est en réalisant ses premières vendanges qu’elle bâtit son rêve d’adolescente.
« Ce qui me plaît dans ce métier c’est que nous devons constamment nous remettre en question : en fonction de l’évolution de nos parcelles, des conditions climatiques… Il faut avoir « la niaque » et ne pas avoir peur des nouveaux challenges » explique Françoise Lannoye, nouvelle présidente de l’Union des Côtes de Bordeaux.
Cette aventure vigneronne, menée d’une main de fer dans un gant de velours à l’image de Françoise Lannoye, est également une histoire de famille puisque sa filleCéline a rejoint le domaine en 2015.
Une nouvelle dynamique
« En 5 ans, j’ai rencontré beaucoup de personnes avec qui j’ai eu plaisir à travailler. Main dans la main, nous avons accompli différents projets portés par une vraie volonté de travailler ensemble » témoigne Stéphane Héraud, ancien président de l’Union. Place à une nouvelle ère pour les Côtes de Bordeaux, initiée le 18 avril 2019par l’élection de Françoise Lannoye.
« J’ai toujours beaucoup cru à l’idée de se réunir sous une famille commune. Les Côtes de Bordeaux ont évolué : la part de marché à l’export en est la preuve. Mais il reste encore du chemin à parcourir. Je m’investis depuis la création de l’AOC pour continuer et amplifier cette dynamique » raconte Françoise Lannoye.
Elle s’est toujours engagée en faveur du travail collectif. Après plus de 7 ans en tantque présidente des Castillon Côtes de Bordeaux (jusqu’en 2018) pour donner un nouvel élan à l’appellation, elle aborde la présidence de l’Union avec le même objectif. Nouvelle appellation (relativement jeune), plus en avance que la moyenne en terme d’engagement environnemental, de nombreux jeunes hommes et femmes investis… Autant d’ingrédients clés pour réussir à se démarquer !

Palmarès Amphore

amphoreLe Concours Amphore est inscrit au journal Officiel du n° 3 du 10 mars 2015 sur la liste établie par le ministre chargé de la Concurrence, de la Consommation, de la Répression des Fraudes, qui l’autorise à faire apposer des médailles sur les vins distingués.
Vitrine de la viticulture biologique, il est indépendant et reconnu par les instances professionnelles du vin et de la bio. C’est la plus grande dégustation de vins biologiques à Paris.
Il contribue à donner une image positive de la démarche bio au travers de son sérieux et de son expertise.
Quelques mots de la 23 ème édition
Il est parrainé par Philippe Faure-Brac (Président de la Sommellerie Française, Meilleur Sommelier du Monde).
Sa direction est assurée par un comité interprofessionnel composé de Christian Brocheton (Ex Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation du Travail et de l’Emploi), de Jean-Michel Deluc (Ancien Président des Sommeliers de Paris et d’Ile de France, Responsable Académie du Vin, Sommelier du Petit Ballon) et de Bruno Guarnieri (Caviste Le Décanteur)
La 23ème édition du concours fut un grand succès et a démontrée la nécessité d’un tel événement pour la viticulture bio. En effet cette année 512 vins biologiques et en conversion venant de toute la France, mais aussi d’Allemagne, Autriche, Grèce, Italie, Espagne… Hongrie ont été dégustés par 150 jurés venant de toute la France, Angleterre, Italie, Luxembourg, Norvège, Suisse… 150 médailles ont été attribuées soit 29%.
De l’utilité de communiquer sur le bio
Il faudrait se réjouir avec une vague verte à tous les étages. Des bio en veux tu en voilà, de la Haute Valeur Environnementale avec trois niveaux (HVE pour les intimes) en voici, des non bio encore plus bio que les bio, ils sont là, même s’ils refusent tous contrôles…
A en croire les commentateurs, la vigne et l’agriculture en générale n’ont jamais été aussi vertes et responsables. La vigne bio c’est 11% d’augmentation entre 2016 et 2017. Enfin 11% de pas grand-chose cela reste pas grand-chose. A ce rythme il faudrait attendre 170 ans pour ne plus voir de produits chimiques de synthèse dans les vignes. Pourtant et pourtant, malgré ce tsunami écolo et selon les ministères de la transition écologique et de l’agriculture l’année 2013 voit une hausse d’utilisation de produits phyto, par rapport à 2012. De plus « Sa valeur moyenne triennale 2014-2016 a même augmentée de plus de 12 % par rapport à la moyenne triennale 2009-2011 ». Une belle progression qui se consolide dans la même proportion en 2017 avec 12,4 % d’augmentation.
Donc toujours plus de bio, de HVE, d’affiliés et autres tour de passe-passe et … toujours plus de produits phytosanitaire ! Cherchez l’erreur ? Sachant que la vigne c’est de 3% de la surface utile agricole et pas loin de 20 % des produits phyto utilisés.
Palmarès et infos sur www.concoursamphore.fr

Instants Vins été de l’AOC Grignan-les-Adhémar

instants vins

Le spot : la Drôme provençale, terroir de l’appellation Grignan-les-Adhémar
Le concept : de juin à août, vino-concerts, apéros champêtres, impromptus dans les châteaux, bars éphémères, food parties…
Pourquoi on y va ?
Pour profiter de l’ambiance et des moments de partage avec les vignerons
Pour savourer autrement les vins gourmands de Grignan-les-Adhémar
Parce que le décor vaut le détour
Les premiers rendez-vous : Le pique-nique des vignerons indépendants : 8-9-10 juin 2019 / la Fête du rosé : samedi 8 juin à Saint-Paul-Trois-Châteaux.
Programme complet et informations www.grignan-adhemar-vin.fr

 

L’équipe du site Infosvin  créé par Roger Clairet/laradiodugout.fr/10 mai 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *