Pascal BARDET **: « mon histoire commence au Gindreau… »

Pascal BARDET **: « mon histoire commence au Gindreau… »

Il y a cinq ans, presque jour pour jour, j’assistais au Gindreau, à une passation de pouvoir, à un échange de tabliers au sommet, aux retrouvailles de deux « toqués ».

C’était ici à Saint Médard dans le Lot. Martine et Alexis Pelissou remettaient les clés d’un paradis gourmand à Sandrine et Pascal Bardet.

REPORTAGE LE GINDREAU Passation 7

photo archives juillet 2013 ©TB/laradiodugout.fr

La fin d’une magnifique époque pour les premiers. Une nouvelle histoire pour les seconds.

BARDET Pascal retro portrait le gindreau

retro-portrait Pascal Bardet ©T.Bourgeon/laradiodugout.fr

Aujourd’hui, Pascal, qui a obtenu deux étoiles l’an dernier, précise : « mon histoire commence ici! »

Aurait-il oublié son étonnant parcours de premier de la classe, et toutes ces années, notamment au Louis XV ***, aux côtés d’Alain Ducasse?

Bien sûr que non. Mais, écoutez-le.  Son  bonheur et sa vraie réussite,  c’est ce retour aux sources, à la source du Lot, la région qui l’a vu naître du côté de Figeac.

 

Pascal Bardet au micro de Thierry Bourgeon…

On le sent bien.  Sa cuisine est au sommet de sa colline et de son art.

On se sent bien ce soir dans la cour de cette ancienne école où le maître Bardet  donne désormais ses cours d’excellence. Ouvrez vos serviettes… Voici la table des matières:

Fumet délicat d’étrilles et crabes, primeurs d’été rafraîchis d’un court bouillon anisé, hure de seiche et chair de tourteaux coraillées, calamars croustillants

fumet d'étrilles le gindreau

©TB/laradiodugout.fr

Écrevisses et dos de lapin fermier mijotés ensemble, gâteau de foie blond et pousses vertes, tomates gorgées de jus de serpolet, bisque savoureuse.

ecrevisses dos de lapin le gindreau

©TB/laradiodugout.fr

Ris de veau moelleux dorés en cocotte aux olives, galette paysanne d’aubergine, mona-lisa, ail du Tarn et marjolaine, vrai jus.

ris de veau olives le gindreau

©TB/laradiodugout.fr

Cara/miel « clin d’œil de notre village », noix caramélisées, caillé de brebis et glace au lait de Saint-Médard, miel de châtaigniers.

Cara Miel le gindreau(Menu carte grand appétit 93€)

Calme absolu, soirée délicieuse, accueil chaleureux de Sandrine l’épouse aveyronnaise qui veille sur un service parfait.

Pas une fausse note non plus dans les accords mets-vins.

Carte blanche à la jeunesse! Marion, apprentie sommelière, vient de Lourdes où seule l’eau est miraculeuse. Elle a trouvée, elle aussi, son bonheur au Pays du Malbec. Dégustation à l’aveugle. Avec la complicité du chef, elle est allée choisir à la cave, les flacons du Cahors.

montage marion vins cahors le gindreau

©TB/laradiodugout.fr

La liste des vins dégustés au verre,  avec modération:

Cambel la Serre. « De la Terre à la Lune ». 2017 Vermentino.
Château Haut-Monplaisir « L’envie » 2015. Malbec
Château Lagrezette. « Cru d’exception » 2001. Malbec
Le Cèdre Blanc 2016. Viognier
Mr Roch. Le Vin de Grenier 2015. Liliorila.
Domaine Rotier « Renaissance » 2014. Vendanges Tardives Gaillac.

 

Thierry Bourgeon/juillet 2018/laradiodugout.fr

terrasse_du_gindreau-lot-tourisme

©lot tourisme

Le Gindreau**. Pascal et Sandrine Bardet

Le Bourg
46150 Saint-Médard
Tel: 05 65 36 22 27
Menus : 42 (déj.), 63, 73, 93, 113, 131€
Fermeture hebdo. : Lundi, mardi
www.legindreau.com