L’abricot, le fruit gourmand que salue l’été

L’abricot, le fruit gourmand que salue l’été

abricotiers 2

Dans sa belle robe  orangée, ce joli fruit séduit petits  et grands pour son gout sucré, acidulé, son côté pratique à déguster,  pratique à emporter. Fruit moderne,  il permet le grignotage, un « snacking » sain,  un en-cas frais,  savoureux,  rempli de vitamines A.  Sur le pouce,  au bureau, dans la voiture, en allant au sport,  ce fruit  très digeste  convient à tous, également aux très  jeunes enfants.

Il signe sa  pleine saison du 25 mai jusqu’à début août. A un prix de vente attractif.

Ce fruit périssable,  à noyau,   a le vent en poupe.

La dynamique de la filière française

l'abricot sous toutes ses formes

déclinaisons d’abricots ©DR

cagettes d'abricots

 

 

Le Bassin méditerranéen est le berceau  du fruit.  Iran, Chine, sont des pays à très vieille culture arboricole.   Aujourd’hui, la France est un grand producteur  d’abricots de bouche,  après l’Italie, mais  devant Espagne et Grèce.  La production se concentre  en  Gard et Crau, Vallée du Rhône,  et Roussillon. La  Drôme étant le  1er producteur français.

 

La recherche française abricotière est  très active. La  créativité variétale est  infinie.  De nouvelles variétés gustatives sont  mises en place depuis quelques années  avec des  noms  « improbables » comme Lido, Orangered, Tom Cot,  Perle Cot,  Kyoto, Sortilège… on ne connaissait que le Bergeron ! Tous difficiles à reconnaître.  Et bientôt l’abricot plat ? La recherche est en cours…

 

Comme la vigne,  l’abricot possède un terroir. Souvent de même facture  et de même composition.  Sols pauvres, sableux, pierreux,  peu argileux.  Il a également besoin d’une période de froid pour  acquérir une bonne maturité.

 

La plupart des  arboriculteurs travaillent  en culture raisonnée. Ils  taillent  « en vert »  pour que le fruit « blushe »,  et déclenchent  la récolte  à partir d’un code couleur.

 

Cette année 2016,  une petite récolte est annoncée. Conditions climatiques obligent !

 

 

 

L’abricot aux fourneaux

foie gras abricots

foie gras à l’abricot ©DR

Cru ou cuit,  salé ou sucré,  l’abricot se prête à toutes nos envies et nos appétits.

Chez l’étoilé Jérôme Nutile,  à Nîmes,  au superbe restaurant du  Mas de Boudan,  un menu « tout abricot » a émerveillé les papilles au cours  d’un festival de saveurs.  Recettes sucrées  et salées.  Pépite de foie gras et sa compotée d’abricots à la cardamone,  poitrine de canard frottée au gingembre et suc d’abricots à la verveine,  et dessert tutti quanti.

coupe à l'abricot

coupe dessert à l’abricot ©DR

Coté confiture, l’abricot n’est pas en reste. Le confiturier Naturgie, chez Saveurs Attitude,  référence de qualité dans l’univers du bio,  innove avec une confiture d’abricots du Roussillon et Baies de Goji des Pyrénées. Mode de cuisson douce à basse température.

Geneviève Guihard/ juillet 2016/laradiodugout.fr

Nutile version jardin (1)

Restaurant Jérôme Nutile
351, chemin du Bas du Mas de Boudan à Nîmes
Tel : 04 66 40 65 65