Michel Sarran ** cuisine les candidats

Sarran parisien

Le Chef toulousain 2 étoiles ne fait pas qu’assurer au piano de son restaurant de la ville rose. Il se prépare également pour la grande finale de Top Chef sur M6 fin avril. Deux candidats (Jérémie et Franck) restent en lice.
Le 17 mai, Michel Sarran présidera la finale du championnat du monde de cassoulet au Rex de Toulouse où s’opposeront les candidats Ludovic Alazay, Christophe Fazan, Fabien Garcia et l’équipe composée de Jean-Marie Viviès et Serge Pomada.
Toujours au mois de mai, La chambre de commerce française d’Hong Kong lui a demandé de réaliser le dîner de leur événement annuel. Comme l’ont fait avant lui , deux sérieux candidats,Christian Le Squer et Emmanuel Renaut, il réalisera un dîner pour 600 personnes, dans cette ville qu’il ne connait pas mais qu’il a hâte de découvrir !

03Dans sa newsletter il n’oublie pas pour autant l’actualité politique française. A l’occasion du passage en Occitanie du van Le Parisien, le journal l’a « cuisiné » sur le thème de la présidentielle et demandé de passer les principaux candidats au hachoir et de les comparer à des plats. Réponse du chef: « Je me suis plié à l’exercice avec amusement . Pour moi, Jean-Luc Mélenchon serait une bouillabaisse car c’est un plat qui pète un peu à la gueule, ça arrache et on peut se planter une arête dans le palais ; Benoît Hamon ressemblerait à une omelette nature, un peu baveuse, sans trop de relief ; Emmanuel Macron une sorte de riz cantonais au fois gras et à la langouste ; François Fillon une soupe de foie gras au caviar ; et Marine Le Pen une andouillette ! »
VOIR LA VIDEO

Thierry Bourgeon/le parisien/newletter Michel Sarran/laradiodugout.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *