Le menu TGV de Michel Sarran

Le menu TGV de Michel Sarran

sarran-michel-portrait-gros-plan

Michel Sarran cet été au Festival Lot of Saveurs à Cahors ©Thierry Bourgeon

Il y a quelques mois, Olivier Sadran, patron de Newrest-Wagons lits et président du Toulouse Football Club, lançait un défi au chef toulousain Michel Sarran: signer une gamme de plats pour le TGV. » C’est facile de critiquer, de dire que ce n’est pas bon, plus difficile de se mouiller, lance le chef toulousain qui précise: « Je me suis pris au jeu et j’ai donc saisi cette opportunité qui m’était offerte d’améliorer la qualité en me pliant à un cahier des charges strict et aux contraintes de ce mode de transport (fabrication à l’extérieur, durée de vie des plats plus longue, une seule personne pour servir à bord, un unique micro-ondes pour réchauffer les plats…). Le propos n’était évidemment pas d’imaginer des plats d’un niveau gastronomique, mais plutôt de revisiter la gamme avec la petite touche « Sarran » en me concentrant sur le goût. Mon idée a été d’apporter de la nouveauté, en mêlant le côté régional à un côté plus exotique qui va bien avec l’idée de voyage« .

Résultat: cinq plats chauds et froids (risotto aux légumes du soleil, poulet et coriandre, salade de quinoa au tofu, wrap au crabe et au wasabi, macaronis au lard et au gruyère, et sandwich aux fritons de canard et au fromage des Pyrénées) en vente depuis le 1er septembre à bord des TGV !

laradiodugout.fr/septembre 2016

1 Response

  1. charpentier dit :

    A quand un menu à 10 000 pieds dans les avions d’Air France 😉