La Radio du Goût a aimé: Château Bardins, petit bijou viticole en Pessac-Léognan

La Radio du Goût a aimé: Château Bardins, petit bijou viticole en Pessac-Léognan

bardins-juillet-2012A quelques encablures de Bordeaux, sur la commune de Cadaujac, en pleine terres de Graves profondes et sables, Bardins est un château de contes de fées solidement campé depuis le 19ème siècle, entouré de vignes, de vergers, de prairies, forêts, et marais.
Dans son jus d’antan, gorgé de charmes et d’authentiques objets couleur sépia, il  fleure bon les saveurs anciennes.

Maison de famille rêvée.
Stella de Bernardy de Sigoyer, épouse Puel, 4ème génération de propriétaires-vignerons, le dirige avec douceur et fermeté, « gentlewoman » au sens du 17ème (siècle évidemment), pourrait on dire.
Elle veille aussi sur ses quatre enfants tout en chérissant particulièrement ce vignoble historique de Bordeaux, périurbain, de 10 hectares dont elle a hérité avec son frère et sa sœur depuis le décès de ses parents.

Un vignoble entièrement géré et un vin entièrement élevé par cette femme étonnante, courageuse d’avoir repris seule la destinée du domaine, simplement aidée par son maître de chai. Son mari, pédiatre, appelé à ses activités et missions
médicales, tient à donner cependant son avis sur les assemblages.

Le millésime 2012 ?

Cette année la vigne a pris son temps; elle a eu froid jusqu’à fin juillet, mais le potentiel est là et les températures chaudes d’août et septembre annonce un millésime plutôt qualitatif et même intéressant.
Un vignoble sain, les sols de graves très filtrants ont bien amorti la pluviométrie importante, mais la récolte sera cependant moyenne en quantité. Une récolte qui annonce en blanc un beau millésime. Le « bourru » a été gouté, il présente déjà un
bel équilibre entre maturité et acidité.
En rouge, les raisins sont murs et sains et présentent aussi ce bel équilibre. Futur beau millésime !
Savoir déguster les raisins avant et pendant les vendanges est essentiel car cela permet d’imaginer le vin à venir simplement en croquant dans les baies.

vendanges-2011-2

A Bardins, les vendanges sont manuelles en blanc et en rouge car les vieux ceps tortueux supporteraient mal les passages de la machine.
Les cabernet sauvignon dont la maturité est tardive, permettent d’étaler la rentrée du raisin.
De même le cépage « petit verdot » dont il reste quelques parcelles sur la propriété, très tardif et difficile, est conservé, car le vignoble se préparerait avec ce cépage tardif à affronter le réchauffement climatique.

Coups de cœur sur de jolies cuvées

bardins-rouge-2005Les « Helloties de Bardins », est une sélection particulière du domaine, millésime 2003, compliqué et difficile.
A dominante de cabernet franc (70%), ce vin est très réussi. Velouté, rond, finement tannique, une bonne charpente, du charme, une certaine fraicheur, malgré l’année caniculaire et un excellent rapport prix/plaisir.
Il étonne.

Peu de merlot dans cet assemblage (10 %), puisque ce cépage supporte moins la sur maturité que le cabernet sauvignon.

Une étiquette créée spécialement par Benoit Labarthe, graphiste, reprend la figure de l’ours, emblème du château Bardins, ours qui se métamorphose en taureau selon l’artiste, interprétant à sa façon la légende antique de l’enlèvement de la déesse Europe. « Helloties » était d’ailleurs le nom donné par les Crétois aux fêtes honorant cette divinité.

Château Bardins Blanc 2010 (guide des meilleurs vins à moins de 20 euros), souvent médaillé.
Il laisse parler le terroir, c’est de la dentelle, de l’équilibre.
Le 2010 a bénéficié d’une acidité plus haute et vieillirait mieux, mais le 2009 est aussi un vin de charme.

Château Bardins, rouge, 2005 et 2009, médaillés de multiples fois, chaleureux, une bonne longueur en bouche.

Ces vins pourront être aussi dégustés et proposés lors du week-end Portes Ouvertes, les 1er et 2 décembre 2012 et à l’occasion des concerts de musique organisés certaines fins de semaine à Bardins!
Musique et vin au Château : un mariage d’amour !

fêtes médiévales au Château Bardins©DR

fêtes médiévales au Château Bardins©DR

Les Journées Découvertes du vignoble des Graves

Saluons l’initiative du Conseil des Graves, association du Syndicat viticole des Graves et du Syndicat viticole de Pessac-Léognan, de faire découvrir aux professionnels, chaque année, en pleine période de vendanges, ces vins de Graves et les propriétés accueillantes qui les produisent.
Organisées avec soin et compétence, ces journées, recherchées, sont un « must ».

Pessac-Léognan, Appellation communale dans les Graves, est en passe de devenir super star, grâce à un noyau dur de talentueux propriétaires récoltants, véritables locomotives, corps d’élite, cherchant à élever le niveau qualitatif, la notoriété du vignoble et lui donner les lettres de noblesse qu’il mérite.
Pas aussi connue que le Médoc… mais appelée à le devenir.

chateau.bardins@free.fr
www.chateaubardins.fr.gd
Tel : 05 56 30 78 01
Syndicat viticole de Pessac-Léognan
www.pessac-leognan.com

Geneviève Guihard pour laradiodugout.fr

 

Thierry Bourgeon était déjà allé à la rencontre du Château Bardin. C’était pour les vendanges 2010….

Stella Sigoyer-Puel et sa passion pour Château Bardins au micro de Thierry Bourgeon.

[smooth=id:59;]

Retrouvez le reportage: Graves et Pessac-Léognan: vendanges 2010

1 Response

  1. 16 octobre 2015

    […] En savoir plus CEPDIVIN‘s insight: Un beau reportage sur un domaine et une vigneronne qui le méritent. […]