La planète « gourmandises » de La Mère Poulard

La planète « gourmandises » de La Mère Poulard

e17ce73d-e224-43d2-afc3-7cff8cdc42d3

©la mère poulard

Au Mont Saint-Michel en Normandie, La Mère Poulard est une institution emblématique.

Au départ, la petite auberge ouverte en 1888 par Annette Poulard, à l’entrée du Mont, est devenue en quelques décennies un fleuron de l’agro-alimentaire français.

Une belle réussite normande

b346f282-1abc-4d28-9615-76a32b023496

le sacre de l’omelette © la mère poulard

Venue de Nevers en Bourgogne, Annette arrive au Mont comme femme de chambre au service de l’architecte des monuments historiques venu réhabiliter l’Abbaye délestée de sa fonction « prison ». Elle s’amourache aussitôt de Victor Poulard, fils du boulanger local.

Autrefois le pèlerinage pédestre effectué pour honorer Saint Michel attirait de nombreux pèlerins qu’il fallait nourrir. Annette a eu l’astucieuse idée de faire patienter ses convives en offrant gracieusement à chacun une part d’omelette vite cuite, tandis que rôtissaient doucement dans la cheminée le pot au feu ou l’agneau de pré salé.

Les enfants ? Elle les faire patienter avec quelques sablés au beurre frais de sa composition.

Ainsi sont nées quelques stars gourmandes, sous sa signature : Omelette, Sablés, Galettes, Palets et ensuite Cookies, Caramels…

Aujourd’hui les touristes ont remplacé les pèlerins. Ils déambulent dans l’unique Grand’Rue, arpentent escaliers, et ribambelle de jardins. L’église paroissiale, le Musée Historique et ses cachots, la belle demeure du Chevalier Bertrand du Guesclin. Mais surtout le Mont, Monument Historique, Patrimoine Mondial de l’Humanité dont la partie XIIIème siècle est baptisée la « Merveille de l’Occident ».

Mais l’étape incontournable pour tous est ….l’omelette de l’Auberge de la Mère Poulard

Une omelette « sacralisée », unique au monde

Elle devrait être classée Monument Historique !

Sa renommée a fait le tour de la planète. Le Livre d’Or de l’Auberge signé des célébrités l’atteste. L’Auberge …. Passage obligé de toute personnalité du show biz et de la politique.

La recette ? Un secret de fabrication pieusement conservé inscrit dans le Grimoire de 700 recettes laissé par Annette.

Mousseuse, vaporeuse, onctueuse, elle est avant tout copieuse et savoureuse.

Œufs fouettés battus avec grand soin par deux « Omelettiers » sous le regard de Michel, leur Chef Omelettier. Œufs plein air, en provenance d’élevage locaux, battus à un rythme musical, dans des chaudrons en cuivre. Une cadence bien frappée. Beurre de cuisson du meilleur cru.

Cuite en deux fois dans la cheminée d’origine, celle d’Annette, au feu de bois, dans des poêles en fer, elle n’est servie selon ce rituel qu’ici. Au Restaurant La Mère Poulard.

Pourtant Corée, Japon, Chine sont demandeurs de franchise afin de faire figurer l’omelette dans leurs restaurants. Mais …

Esprit « Famille » au Restaurant La Mère Poulard

Le Restaurant jouxte la cuisine historique d’Annette Poulard. Chic et classe. Pas guindé, pas chichiteux. Lui aussi a gardé l’immense cheminée d’origine.

L’omelette, salée ou sucrée, est le plat phare que l’on accompagne d’un délicieux Cidre de Normandie, de la marque la Mère Poulard, Médaillé d’Or au Concours Général Agricole en 2016.

Salée on l’apprécie avec pommes de terre et salade. Elle constitue un repas complet. Sucrée, elle est divine flambée au Calvados.

Esprit « Auberge » à l’Hôtellerie

Elle est restée dans son jus, simple et confortable. Elle reflète l’ADN de sa créatrice. Y dormir est un luxe 3 étoiles. Une autre vie s’invente ici.

Le plaisir d’une nuitée, la Baie la plus mythique du monde, pour horizon !

La balade nocturne dans le village de quelques âmes, le Mont silencieux et mystérieux, la tranquillité retrouvée des ruelles et venelles. Pour soi seul !

C’est un luxe, ça n’a pas de prix.

La Mère Poulard, une Success Story ?

e08869d2-670e-4ab6-8585-f9cfb1576cd6

Oui. Annette doit être heureuse de voir son œuvre gourmande et hospitalière se poursuivre, s’étoffer, tout en respectant son esprit d’origine.

Eric Vannier, l’actuel manager du Groupe La Mère Poulard, 1000 salariés, peut s’enorgueillir de porter haut les couleurs de ce petit empire. Enfant du Pays, il s’est entiché du Mont, a été fer de lance pour sa sauvegarde et sa restauration. Pour résorber l’ensablement. Afin que son « île » redevienne bientôt une île.

La Biscuiterie La Mère Poulard a pris son essor et s’exporte dans la capitale. Une boutique élégante a vu le jour, 19 avenue de l’Opéra, Paris 1 er .

Chaque année une nouveauté étoffe la gamme. Le Palet au Citron en 2016. Tous les ingrédients sont labellisés « Origine France Garantie ».

Ce printemps, un événement a mis en lumière les desserts conçu par 12 « bloggeuses influentes » venues des quatre coins de l’hexagone. La consigne ? Inventer une recette à partir de deux ingrédients issus de la Planète gourmande La Mère Poulard. Evènement qualitatif qui s’est déroulé dans la bonne humeur, supervisé par deux Chefs. Amplement relayé par lesréseaux sociaux.

La suite s’écrit en ce moment…

Geneviève Guihard / juillet 2016/ laradiodugout.fr

www.merepoulard.com

L’Hôtel-Restaurant La Mère Poulard
Grande Rue
Le Mont Saint Michel
Tel : 02 33 89 68 68

La biscuiterie

www.biscuiterie-mere- poulard.fr