La crise du recrutement selon Michel Sarran

SARRAN Michel vignette

Michel Sarran et ses Questions de Goût ©DR

Dans la restauration il y a plus d’offres que de demandes. Du coup le chef toulousain étoilé Michel Sarran s’interroge sur son blog de la façon suivante:
« J’avoue que j’ai du mal à comprendre ce qui se passe. La profession n’a jamais autant eu le vent en poupe et, pourtant, nous avons un mal fou à recruter. Dernièrement, j’ai eu beaucoup de difficultés à trouver des chefs de partie et mon cas n’est malheureusement pas isolé. Mes confrères (que ce soit des chefs étoilés ou des patrons de bistrot) ont les mêmes soucis : toute la profession déplore le manque de motivation, les candidats qui font faux bond, la difficulté de constituer une brigade… C’est quand même curieux ce paradoxe entre la médiatisation à outrance de la cuisine, qui pourrait faire penser qu’elle suscite des vocations, et l’absence d’intérêt pour ces métiers-là. Et, encore, je me console en me disant qu’avec deux étoiles Michelin et un rôle de jury dans Top Chef, je ne suis sans doute pas le plus mal loti… Mais qu’on ne vienne pas me parler de chômage ! »
La Newsletter de Michel Sarran

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *