La Radio du Goût a aimé: deux Haut-Médoc d’exception

La Radio du Goût a aimé: deux Haut-Médoc d’exception

les calèches lanessan

©luckystudio

chateau lanessan

©luckystudio

Château Lanessan, et Calèches de Lanessan, à l’honneur!

Le Domaine viticole de la famille Bouteiller réunit 75 hectares de vignes d’un seul tenant, entourés de 145 hectares de forêts. Une chance et une force.

Situé dans le Haut-Médoc en Gironde, sur la commune de Cussac-Fort Médoc, proche du terroir de Saint Julien, le vignoble s’épanouit sur un magnifique terroir de graves garonnaises profondes.

Il produit deux fleurons, deux vins phares : le Château Lanessan, le grand vin, et Les Calèches de Lanessan, le second vin.

La dynastique famille Bouteiller a de l’ambition. Jean Bouteiller, fils d’Etienne, le fondateur, agrandit le domaine en se portant acquéreur des Châteaux de Sainte Gemme et de Lachesnaye, tous deux situés sur la commune de Cussac-Fort Médoc. Ces deux conquêtes renforcent la notoriété du domaine, dirigé aujourd’hui par une femme dynamique et passionnée, Paz Espejo.

le chateau

le château ©luckystudio

Le vignoble est certifié Iso 14001 et qualifié Haute Valeur Environnementale, au niveau le plus élevé.

L’âge avancé des vignes, 20 à 30 ans, le terroir, la qualité de l’encépagement typiquement médocain, Cabernet sauvignon et franc, Merlot, faible pourcentage de Petit Verdot, la sélection des meilleurs raisins, les techniques de vinification irréprochables, font de Lanessan des vins réputés.

Zoom sur un vin de plaisir

Un troisième vin : le Château de Saint Gemme, est aussi un vin de plaisir.

Un vin friand, gourmand, fruité, élaboré avec soin, moins tanique, privilégiant la rondeur des tanins par une courte macération. Convivialité réussie, sans aucune prétention.

L’œnotourisme a le vent en poupe

en selle! ©luckystudio

en selle! ©luckystudio

Le Château érigé dans un style Tudor par l’architecte bordelais Henri Duphot possède de remarquables écuries en forme de fer à cheval. Un Musée du Cheval y est installé. Une collection de calèches de la Belle Epoque, en parfait état, permet au visiteur une balade en attelage sur le Domaine viticole et les jardins du parc à l’anglaise entourant le Château.

Un grand coup de cœur pour les Calèches de Lanessan

Dégustés au restaurant parisien « Coretta », saluons au passage la cuisine du Chef Jean-François Pantaleon, les millésimes 2009, et 2011 des Calèches de Lanessan ont sublimé un chevreuil rôti et topinambours, merveilleusement préparés. Le second vin du Domaine a été à la hauteur de ce plat de gibier pas facile à « marier ». Il a tenu ses promesses. Les millésimes 2009 et 2011 LesCalèches de Lanessan, ont tout d’un grand Bordeaux et méritent une exceptionnelle « savouration ».

Geneviève Guihard/ avril 2016/laradiodugout.fr

Vignobles du Château Lanessan

www.lanessan.com

T : 05 56 58 94 80

Restaurant « Coretta »

151 bis rue Cardinet, Paris 17

T : 01 42 26 55