Le mimocello un spiritueux à la fleur de mimosa

le mimoncello et ses déclinaisons ©DR

le mimocello et ses déclinaisons ©DR

Il y avait le Limoncello italien. Voici le Mimocello français!

Mimocella (du latin «  temple du mimosas  »)  : la jeune société créatrice du Mimocello a élu domicile dans le berceau des massifs de mimosa à Mandelieu -La-Napoule. La récolte des fleurs du mimosa se fait à la main, (comme le raisin), dans l’une des plus grandes forêts de mimosa d’Europe, dans le massif du Tanneron. Une heure de cueillette est nécessaire pour récolter environ 1kg de fleur de mimosa. Les pompons doivent être pleinement ouverts, gorgés de soleil et arborer une robe jaune éclatant. Elle a lieu plusieurs fois durant la saison, en fonction de la maturité des fleurs. Alors commence le long processus de fabrication, mis au point par Mimocella, afin d’extraire le maximum de parfum et de goût de cette fleur délicate et légère (moins de 0,01g par pompon). Son inventeur, Laurent Raynaud.

Laurent Raynaud ©DR

Laurent Raynaud ©DR

Ce mandelocien d’adoption, ancien professionnel de la banque et de l’assurance, s’est tourné vers sa passion, l’œnologie en se spécialisant dans les accords mets & vins. « J’aime le parfum délicat et suave de la fleur de mimosa. J’ai tout de suite eu envie de créer un produit à base de fleur de mimosa fraîche pour me rappeler cette note hivernale, car il n’existait que des arômes de synthèse. Mes nombreux tests culinaires finirent par me convaincre ».

C’est vrai que cette affaire à l’air des sentir bon. On vous confirmera après dégustation…

 

Thierry Bourgeon/décembre 2021/laradiodugout.fr