GINGEMBRE

gingembre

Gingembre/RDG

La Grèce antique, qui le recevait d’Orient par l’intermédiaire des Perses, l’utilisait déjà comme remède plutôt qu’en cuisine. Au Ier siècle de notre ère, Dioscoride et Pline le mentionnent sous le nom grec de Dziggiberi, en latin zingiberi, dérivé du sansrit sringavera, ou du malais inchi-ver. En Europe, le gingembre connut un grand succès dès le haut Moyen Age, car non seulement il aromatisait les mets, mais était utilisé en médecine pour ses propriétés stomachiques et fébrifuges, on s’en est même servi comme préservatif contre la peste et aussi, à l’exemple des Arabes, en tant qu’aphrodisiaque.

Dans la cuisine africaine le gingembre est l’arômate par excellence. Il entre dans toutes les marinades et les sauces.

Le chef africain, Alexandre Bella Ola vous propose également le jus de gingembre. Avec un peu de jus d’ananas et de citron, c’est délicieux! Et économique… avec 300 grammes de gigembre on peut faire 5 litres de ce jus!

Thierry Bourgeon.